Plongée en apnée avec les pêcheurs d’holothuries de Bélep

Picture

L’archipel de Bélep se situe à l’extrême nord de la Nouvelle-Calédonie.

Picture

Les pêcheurs de Bélep peuvent plonger jusqu’à 20 mètres en apnée pour récolter les espèces d’holothuries les plus convoitées. (Photo : Bastien Preuss).

Picture

Scolarisée sur la Grande Terre, Johanna Thale, 16 ans, pêche avec son père Grégoire chaque fois qu’elle rentre sur l’île pour les vacances.

Picture

Les holothuries sont éviscérées le plus souvent en mer avant d’être stockées dans des fûts remplis de sel.

Picture

Les concombres de mer sont cuits à gros bouillons pendant quelques minutes.

Picture

Grégoire Thale, 39 ans, exploite le concombre de mer depuis plus de dix ans.

Picture

À terre, Simone Béalo, la compagne de Grégoire Thale, veille au séchage des holothuries. L’humidité est le pire ennemi de ce produit très prisé des consommateurs asiatiques.

Picture

Les holothuries sont systématiquement séchées avant l’exportation.

Picture

L’ananas est l’une des espèces les plus pêchées à Bélep.

Picture

Quarante petites embarcations sont autorisées à pêcher l’holothurie à Bélep.